La différence entre « crédit » et « prêt »

Avant de commencer cet article, je tiens à dédier ce site à tous les internautes, qui comme moi, ne comprennent pas grand chose au domaine de la finance, à leur décompte bancaire et qui, avouons-le, ne comprennent qu’une phrase sur deux des conditions générales lorsqu’ils s’engagent sur un produit bancaire. Et oui, j’entends déjà certaines personnes huer et crier au scandale, mais sachez que nous sommes plus nombreux que vous ne le pensez.

Je le dédie également à tous ceux qui comme moi, se sont retrouvés un jour à opiner du chef sans rien y comprendre, en prenant un air mi-savant mi-blasé comme BHL, face à un interlocuteur qui leur parlait investissement (ça marche aussi avec « patron », « beaux-parents », « amis-qu’on-ne-peut-pas-blairer-car-ils-se-la-pètent-mais-il-faut-faire-sa-B.A.-car-ça-reste-des-amis », …)

Pour finir (en enfin passer au sujet de l’article), je le dédie à ceux qui ne veulent pas devenir des bêtes en finances mais juste ne pas passer pour des idiots lors d’un dîner, et qui veulent comprendre ce qu’ils signent et ce qu’ils doivent choisir en fonction de leurs besoins et envies.

Bon, mon laïus est fait, je passe à autre chose. Avant de vous parler des différents crédits, des pièges à éviter ou encore des offres du moment, je vais reprendre le B-A-BA : la différence entre le crédit et le prêt.

Parce que visiblement, Messieurs-Dames, il y a une différence. Je l’avoue sans honte : pour moi, la seule différence était dans la formulation. « La banque me prête de l’argent et me crédite le montant emprunté« . Pour moi, tous ces termes signifiaient la même chose et faisaient référence à un même produit bancaire, à un même montant, à un même type de contrat.

Que nenni ! Quand j’ai osé dire cela à mon compagnon, il m’a regardé et lancé « Non, mais pas du tout, ma chérie, tu es à l’ouest. Ce n’est pas DU TOUT la même chose ! » (Imaginez Nabilla, avec son « Allô quoi! », mais en pire… S’il lui restait une once d’admiration à mon égard, elle venait de s’éteindre.)

En me renseignant un peu – oui, parce qu’il a essayé de m’expliquer, mais je n’ai rien compris, ou plutôt pas vraiment écouté, car j’étais un peu vexée – je constate qu’il y a une nuance au niveau de la nature du montant emprunté. Je ne passerai pas par une analyse des origines latines ou grecques des mots car on s’en tamponne un peu le coquillard, mais en clair :

« Dans le cadre d’un crédit, il y a une création monétaire temporaire dite « ex nihilo » (soit « à partir de rien »). L’argent qu’on vous prête ici n’existe pas, il s’agit d’un jeu d’écritures monétaires entre la banque et votre compte bancaire. En contractant un crédit,vous créez une dette circulante.

Dans le cadre d’un prêt, l’argent que l’on vous prête est « déjà créé ». Il est financé par des remboursement d’intérêts bancaires, par des fonds de votre banque, bref il existe.

Ainsi, une banque commerciale peut vous proposer à vous, particulier, un prêt ou un crédit. Mais un organisme bancaire autre qu’une banque ne pourra vous proposer que des prêts, car il ne pourra faire de création monétaire. »

Vous me direz : c’est bien sympa, mais qu’est-ce que ça change pour nous ? Et bien, pas grand-chose. Lorsque l’on parle finance, on ne fait pas de vraies différences entre le crédit et le prêt, car on évoque ici la mise à disposition d’argent. Ca ne joue en rien sur les taux d’intérêt qui vous seront proposés par votre conseiller bancaire. Ces derniers dépendent davantage du type de prêt/crédit contracté.

Il n’y a que les personnes du secteur bancaire et les grands analystes économiques pour qui cela change la donne. Alors la prochaine fois que beau-papa, votre boss ou même votre conjoint, tiens, remet en doute vos connaissances sur ce basique de la finance, vous pourrez reprendre votre air de BHL en répliquant, façon Nabilla :  » Mais bien sûr ! Non mais attends, quoi, c’est juste une question de création monétaire, on ne va pas en faire un cake, pff ! » (Ego 1 – Le reste du Monde 0)

La Victoire sur les pros de la Finance

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *